Vous êtes ici

Membres étudiants-chercheurs

Plusieurs étudiants sont employés au sein du CÉRIF et de la Chaire.

Sabrina Zeghiche est étudiante au doctorat en sociologie, à l’Université d’Ottawa. Ses intérêts de recherche portent sur la notion de temporalité dans les récits de vie des familles immigrantes au Canada. Avant de s’inscrire en sociologie, Mme Zeghiche avait suivi des études de 1er et de 2e cycles en traduction. Après plusieurs années à travailler comme traductrice, elle a décidé de changer d’orientation. Mais sa passion pour les langues et sa rigueur linguistique sont restées intactes; s’y est greffé un désir, nourri depuis longtemps, pour la recherche et les questions de société. La sociologie s’est alors imposée comme le choix idéal.
 
C'est pendant son doctorat en sociologie qu’elle a entendu parler du poste de professionnel de recherche au sein du CÉRIF. Cette opportunité professionnelle a tout de suite suscité en elle un très grand intérêt. En effet, trop rares sont les occasions de prendre part à de vrais projets de recherche et lorsqu'une initiative comme celle-ci se présente, on ne peut que s'en réjouir, surtout pour des personnes férues de recherche comme elle. En outre, le sujet la passionne car il la touche de très près. Dans le cadre de son contrat comme professionnelle de recherche, Mme Zeghiche mène des recherches sur l’impact de la transition à la parentalité sur la relation conjugale. Elle se forme aux méthodes quantitatives et espère bientôt pouvoir apporter son expertise en statistiques dans le cadre des nombreux projets amorcés par Francine de Montigny.
 
Pour communiquer avec Mme Zeghiche: sabrina.zeghiche@uqo.ca
 
Dominique Lalande travaille pour le CÉRIF depuis octobre 2014. Elle a réalisé sa technique en soins infirmiers à St-Jérôme et a travaillé en soins palliatifs à St-Eustache. C'est à ce moment qu'elle a réalisé que le côté accompagnement de son travail l'interpelle davantage que l'aspect médical. Elle s'est donc inscrite au baccalauréat en psychologie afin d'ajouter une corde à son arc. «En visitant l'UQO, j'ai vu les affiches sur les projets de deuil du CÉRIF et je me suis dit: «un jour, je vais être dans cette équipe là.»» Fonçeuse, elle a approché directement Francine de Montigny pour lui manifester son intérêt. C'est ainsi que quelques années plus tard, elle entame sa thèse d'honneur en psychologie sur l'évaluation des groupes de deuil. 
 
Pour communiquer avec Mme Lalande: lald08@uqo.ca
 

Cassandra Tremblay est étudiante au premier cycle à l'Université du Québec en Outaouais. Allumée par les défis, Cassandra accomplit le programme d'étude international au secondaire, puis un diplôme d'études collégial en science de la nature. Développant un intérêt grandissant pour la santé mentale, elle quitte son Abitibi natale en 2013 pour poursuivre ses études universitaires en psychologie. C'est à ce moment qu'elle s'ajoute à l'équipe du CÉRIF, interpellée par les thèmes abordés et cette équipe dynamique. Bien que ses plans changent en cours de route, elle conclut son baccaulauréat en psychologie pour se réorienter en enseignement, plus précisément en adaptation scolaire.

Pour communiquer avec Mme Tremblay: cassandra.tremblay@uqo.ca

 

Sasha Cyr est étudiante à la maîtrise en travail social et détient un baccalauréat en sexologie de l’Université de Montréal. « J’ai décidé de poursuivre en travail social parce que je voulais vraiment travailler avec les gens et être sur le terrain. J’hésite encore toutefois quant au champ de spécialisation que je choisirai, mais je m’intéresse particulièrement à la santé reproductive et sexuelle des femmes », soutient-elle. Mme Cyr a travaillé au sein du CÉRIF tout l’été et elle a fait une recension complète de la littérature sur l’interruption volontaire de grossesse. Un article sur ce sujet sera rédigé au cours des prochains mois.

Pour communiquer avec Mme Cyr: sasha.cyr@uqo.ca

 

Kévin Lavoie est doctorant en sciences humaines appliquées à l’Université de Montréal. Dans le cadre de ses travaux de recherche, il s’intéresse aux politiques et aux pratiques de procréation assistée, notamment sous l’angle de la négociation des ententes entre les personnes impliquées et de l’apport des tiers procréateurs dans le projet parental d’autrui. Pour son projet de thèse, il souhaite donner la parole aux femmes directement concernées par la GPA et le don d’ovules, afin de mettre en lumière leurs expériences et ainsi favoriser une meilleure compréhension des maternités assistées par tierces reproductrices. Il est le chercheur responsable de l’étude MATRICES, un projet réalisé sous la direction de la professeure Isabel Côté.

Pour communiquer avec M. Lavoie: kevin.lavoie@uqo.ca