Vous êtes ici

COCON-Vivre le décès de son enfant en période périnatale

 

Description du projet COCON- Vivre le décès de son enfant en période périnatale

Au Canada, on estime qu’une grossesse sur cinq se termine par un décès périnatal. La pandémie de COVID-19 est venue bousculer l’accompagnement des parents vivant une fausse couche, une interruption de grossesse, un décès périnatal plus tardif, ou le décès de leur enfant après la naissance.

Par exemple, l’absence de rituels funéraires ou l’impossibilité pour certains membres de la famille d’y assister peut contribuer à un sentiment de deuil non reconnu. Le soutien social étant crucial dans l’expérience de deuil, les mesures de confinement liées à la COVID-19 peuvent aggraver le sentiment de solitude des personnes endeuillées. Afin de mieux accompagner les parents endeuillés, durant cette pandémie, et se préparer pour une prochaine, nous voulons, entre autres, comprendre comment le soutien offert a été perçu et quels ont été les effets sur les parents. Cette étude se réalise globalement dans plus de 15 pays, en collaboration avec le Stillbirth Centre of Research Excellence.

Quelques questions auxquelles le projet COCON- Vivre le décès de son enfant en période périnatale tente de répondre

Cette étude vise à mieux comprendre l’expérience des parents d’un décès périnatal dans un contexte de pandémie de COVID-19, où les services et le soutien social sont peu disponibles.

  • Quels sont les défis et les préoccupations des parents québécois qui ont vécu le décès de leur bébé dans le contexte de la pandémie COVID-19 ?

  • Quels sont les changements que vous avez vécus dans les services reçus lors du décès de votre enfant et dans les semaines qui ont suivi ?

  • Comment avez-vous apprécié, ou non, ces services et soins?

  • Quels ont été les effets de la pandémie de COVID-19, des mesures mises en place, et des services offerts ou non (ex. absence de rituels) sur votre santé mentale, votre bien-être, votre fonctionnement comme couple et comme parent ?

Le projet COCON-Vivre le décès de son enfant en période périnatale vous intéresse ?

Nous cherchons à recruter 500 pères et mères ayant vécu le décès de leur enfant en période périnatale depuis le 30 janvier 2020. Le questionnaire devrait prendre 20 à 30 minutes de votre temps. Un certificat cadeau de 50$ chez Renaud Bray sera tiré à chaque tranche de 100 participants.

  • Vous avez vécu le décès de votre bébé pendant la grossesse, l’accouchement ou dans le mois suivant sa naissance ?

  • Vous avez vécu une fausse couche ?

  • Vous avez dû terminer votre grossesse ?

  • Vous avez vécu le décès de votre enfant en fin de grossesse ou pendant sa naissance ?

  • Votre enfant est décédé peu après sa naissance ?

  • Le décès s’est produit pendant la pandémie de la COVID-19, c’est-à-dire depuis le 30 janvier 2020 ?

  • Vous êtes âgés de 18 ans et plus ?

  • Cette étude est pour VOUS !

Pour accéder au questionnaire 

  • Après avoir pris connaissance du « Formulaire de consentement-Vivre le décès de son enfant », vous êtes invité(e) à remplir un questionnaire en ligne qui prendra environ 20 à 30 minutes à compléter.

Cliquez ici pour avoir accès au questionnaire COCON-Vivre le décès de son enfant

À quelles fins seront utilisées vos informations ?

  • Vos réponses aideront à cerner les améliorations qui doivent être apportées afin de mieux soutenir les parents lors d’un décès périnatal en contexte de la COVID-19. Nous serons ainsi mieux préparés, dans l’éventualité d’une deuxième vague , ou advenant qu’une autre forme d’épidémie vienne à éclore.

  • L’étude a reçu l’approbation éthique de l’Université du Québec en Outaouais. Les informations que vous fournissez seront anonymes. Cela signifie que nous ne pourrons pas vous identifier, ni identifier vos réponses. Nous ne vous demandons pas de nous fournir votre nom, ni toute autre coordonnée personnelle.

  • Si vous souhaitez participer à une deuxième phase de l’étude, soit une entrevue pour partager votre expérience, nous vous demanderons votre courriel. Seule la chercheure principale, Dr deMontigny, Ph.D. et la coordonnatrice du projet, madame Caroline René, auront accès à vos coordonnées. Toutes les analyses seront faites de manière anonyme, et les résultats seront présentés pour l’ensemble des groupes.

Vous avez des questions, contactez-nous : Cocon@uqo.ca

Ressources et informations supplémentaires